Spermatocèle: qu'est-ce que c'est, symptômes et traitement

La spermatocèle, également connue sous le nom de kyste séminal ou kyste épididymaire, est une petite poche qui se développe dans l'épididyme, où le canal qui transporte le sperme se connecte au testicule. Dans ce sac, il y a une accumulation de petites quantités de spermatozoïdes et, par conséquent, peut indiquer une obstruction dans l'un des canaux, bien qu'il ne soit pas toujours possible d'en identifier la cause.

Dans la plupart des cas, la spermatocèle ne provoque aucun type de douleur, elle n'est identifiée qu'à la palpation des testicules pendant le bain, par exemple.

Bien qu'il soit presque toujours bénin, ce changement doit toujours être évalué par un urologue, car ce type de changement peut également être le signe d'une tumeur maligne, même dans des cas plus rares. Normalement, la spermatocèle ne réduit pas la fertilité d'un homme et peut donc ne pas nécessiter de traitement.

Spermatocèle: qu'est-ce que c'est, symptômes et traitement

Principaux symptômes

Le signe principal de la spermatocèle est l'apparition d'une petite bosse près du testicule, qui peut être déplacée, mais ne fait pas mal. Cependant, s'il continue de croître avec le temps, il peut commencer à produire d'autres symptômes tels que:

  • Douleur ou inconfort du côté du testicule affecté;
  • Sensation de lourdeur dans la région intime;
  • Présence d'une grosse bosse près du testicule.

Lorsqu'un changement dans le testicule est identifié, même s'il n'y a pas d'autres symptômes, il est très important de consulter un urologue pour écarter d'autres causes plus graves, comme la torsion testiculaire ou même le cancer, par exemple.

Comment se déroule le traitement

La plupart des spermatocèles ne provoquant aucune complication ni inconfort, aucun traitement n'est généralement nécessaire. Cependant, l'urologue peut programmer des visites fréquentes, environ 2 fois par an, pour évaluer la taille du kyste et s'assurer qu'il ne subit pas de changements pouvant indiquer une malignité.

Si la spermatocèle provoque une gêne ou une douleur pendant la journée, le médecin peut prescrire l'utilisation d'anti-inflammatoires pour réduire le processus inflammatoire local. Après avoir utilisé ces remèdes pendant 1 ou 2 semaines, les symptômes peuvent disparaître complètement et, si cela se produit, aucun autre traitement n'est nécessaire. Cependant, si les symptômes persistent, une évaluation peut être nécessaire pour effectuer une intervention chirurgicale mineure.

Chirurgie de la spermatocèle

La chirurgie pour traiter la spermatocèle, également connue sous le nom de spermatocélectomie, est généralement réalisée sous anesthésie rachidienne en ambulatoire et permet au médecin de séparer et de retirer la spermatocèle de l'épididyme. Après la chirurgie, il est généralement nécessaire d'utiliser une sorte de "corset scrotal" qui aide à maintenir la pression dans la zone, empêchant la coupure de s'ouvrir lors du déplacement, par exemple.

Pendant la récupération, il est également recommandé de prendre certaines précautions telles que:

  • Appliquez des compresses froides sur la zone intime;
  • Prenez les médicaments prescrits par le médecin;
  • Évitez de mouiller la zone intime jusqu'à ce que les points de suture soient retirés;
  • Traitez la plaie au centre de santé ou à l'hôpital.

Bien que cela soit rare, après la chirurgie, certaines complications peuvent survenir, en particulier l'infertilité en cas de lésion de l'épididyme et / ou du canal déférent. Par conséquent, il est très important de sélectionner une clinique d'urologie certifiée avec un chirurgien ayant suffisamment d'expérience.