Que peut être une douleur ovarienne et que faire

Certaines femmes éprouvent souvent des douleurs dans l'ovaire, qui sont généralement liées au cycle menstruel et ne sont donc pas préoccupantes car elles sont causées par le processus d'ovulation.

Cependant, la douleur dans l'ovaire peut également être liée à une maladie telle que l'endométriose, des kystes ou une maladie inflammatoire pelvienne, en particulier lorsque vous n'avez pas de règles. Par conséquent, il est important que la femme soit attentive à tous les signes et symptômes, de consulter le gynécologue si nécessaire.

1. Ovulation

Que peut être une douleur ovarienne et que faire

Certaines femmes peuvent ressentir de la douleur au moment de l'ovulation, qui survient vers le 14e jour du cycle menstruel, lorsque l'ovule est libéré par l'ovaire dans les trompes de Fallope. Cette douleur peut être légère à sévère et prendre quelques minutes, voire quelques heures, et peut être accompagnée d'un léger saignement et, dans certains cas, la femme peut également se sentir malade.

Si cette douleur est très intense, ou si elle dure plusieurs jours, elle peut être le signe de maladies comme l'endométriose, la grossesse extra-utérine ou la présence de kystes dans les ovaires.

Que faire: le traitement de la douleur causée par l'ovulation n'est généralement pas nécessaire, cependant, si l'inconfort est trop important, il peut être nécessaire de prendre des analgésiques tels que le paracétamol, ou des anti-inflammatoires tels que l'ibuprofène ou parler au médecin pour commencer à prendre un contraceptif.

2. Kyste ovarien

Que peut être une douleur ovarienne et que faire

Le kyste de l'ovaire est une poche remplie de liquide qui peut se former à l'intérieur ou autour de l'ovaire, ce qui peut causer des douleurs pendant l'ovulation et pendant le contact intime, un retard des menstruations, une sensibilité accrue des seins, des saignements vaginaux, une prise de poids et difficulté à tomber enceinte. Découvrez quels sont les principaux types de kystes ovariens et comment les identifier.

Que faire: le kyste ovarien rétrécit généralement de taille sans nécessiter de traitement. Cependant, si cela ne se produit pas, le kyste peut être traité avec l'utilisation de la pilule contraceptive ou même avoir recours à une intervention chirurgicale qui consiste à son ablation. Si le kyste est très gros, présente des signes de cancer ou si l'ovaire est tordu, il peut être nécessaire de retirer complètement l'ovaire.

3. Torsion de l'ovaire

Que peut être une douleur ovarienne et que faire

Les ovaires sont attachés à la paroi abdominale par un ligament fin, à travers lequel passent les vaisseaux sanguins et les nerfs. Parfois, ce ligament peut finir par se plier ou se tordre, ce qui provoque une douleur intense et constante qui ne s'améliore pas.

La torsion de l'ovaire est plus fréquente lorsqu'il y a un kyste dans l'ovaire, car les ovaires deviennent plus gros et plus lourds que la normale.

Que faire : la torsion ovarienne est une situation d'urgence, donc s'il y a une douleur très intense et soudaine, il est important de se rendre aux urgences pour identifier et commencer le traitement approprié. 

4. Endométriose

Que peut être une douleur ovarienne et que faire

L'endométriose peut être une autre cause de douleur dans l'ovaire, qui consiste en la croissance du tissu endométrial en dehors de son emplacement normal, comme à l'extérieur de l'utérus, des ovaires, de la vessie, de l'appendice ou même des intestins. 

Ainsi, l'endométriose peut provoquer des symptômes tels que de fortes douleurs dans le ventre pouvant irradier vers l'arrière du dos, des douleurs après un contact intime, des douleurs lors de la miction et de la défécation, des saignements abondants pendant la menstruation, des difficultés à devenir enceinte, de la diarrhée ou de la constipation, de la fatigue , nausée et vomissements.

Que faire:  Il n'y a toujours pas de remède contre l'endométriose, mais le traitement peut aider à soulager les symptômes. Pour traiter l'endométriose, des remèdes comme la pilule contraceptive ou le DIU peuvent être utilisés, qui aident à réduire la croissance du tissu endométrial, ou des remèdes anti-hormonaux comme le Zoladex ou le Danazol, qui réduisent la production d'œstrogènes par les ovaires, évitant ainsi le cycle menstruel. et donc prévenir le développement de l'endométriose. En outre, la chirurgie peut également être utilisée, qui consiste à retirer le tissu endométrial situé à l'extérieur de l'utérus, afin de réduire les symptômes et de rendre possible la grossesse. Apprenez-en davantage sur la chirurgie de l'endométriose et les risques.

5. Maladie inflammatoire pelvienne

Que peut être une douleur ovarienne et que faire

La maladie inflammatoire pelvienne consiste en une infection qui commence dans le vagin ou le col de l'utérus et affecte les trompes de Fallope et les ovaires, provoquant des symptômes tels que fièvre, douleurs au ventre, saignements et pertes vaginales et douleurs lors d'un contact intime.

Que faire: Le traitement consiste à utiliser des antibiotiques pendant environ 14 jours, ce qui doit également être fait par le partenaire et à éviter tout contact intime pendant le traitement.